Voilà un moment que je voulais essayer un film de ce genre : un film Washi.

C’est une petite entreprise située à Saint-Nazaire, une entreprise d’un seul salarié, qui commercialise une gamme de films originaux, certains étant des films issus d’usages très spécifiques, par exemple des films de surveillance aérienne, d’autres des films fabriqués à la main par le fondateur de l’entreprise, et réalisés par couchage d’une émulsion photosensible sur du papier traditionnel japonais. Dans le cas du film testé ici, il s’agit du Washi V, un film panchromatique sur papier gampi, avec une belle texture provoquée à la fois par le papier et la pose de l’émulsion photosensible.

Si le film est poil délicat à scanner (et je n’ose pas imaginer pour du tirage), le rendu est assez magique, et il offre une belle harmonie de gris, et surtout ce dont je parle plus haut, une belle texture. Je suis donc ravi du résultat.

Par contre, au prix du film seul, que j’ai du faire développer car il faut un dispositif particulier pour le faire soi-même, je pense que je vais être assez retenu sur son utilisation. Il me faut donc réfléchir à un travail particulier avec ce film, même si je trouve que dans un cimetière comme celui du Père Lachaise un jour de grand soleil, cela donne des résultats impeccables.

À suivre…