Je fais rarement des séries nocturnes et des séries couleurs, car ce sont deux exercices avec lesquels je ne suis pas toujours à l’aise. Mais je suis retombé sur cette série qui date de quelques années où en plein mois de janvier j’étais sorti de très bonne heure sur la Petite Ceinture Ferroviaire de Paris pour une balade nocturne. Avec le recul, je trouve l’ensemble bien homogène et agréable.

Il faudrait que j’y retourne à l’occasion.